Shares

Facebook Ads : une stratégie infiniment ciblée

Aujourd'hui, la publicité en ligne est en plein essor, beaucoup d'annonceurs essaient d'exploiter les régies publicitaires dominantes du web, et surtout Facebook, pour en tirer parti. 

Cependant, à cause d'une stratégie pas assez mature, de nombreux annonceurs défaillent. En passant par les nombreuses fonctionnalités disponibles et les types d'audiences aussi larges que segmentables, dans cette infinité de possibles, il n'est pas rare de perdre de vue son objectif premier.

De ce fait, il est important de construire une véritable stratégie, en passant par une préparation réfléchie des campagnes et des audiences, avant de démarrer sur Facebook Ads.

Ce qui différencie le Search et le Social Ads

Grâce aux requêtes des internautes, sur Google Adwords et son réseau de recherche, nous sommes informés de leurs intentions d'achat. Il est plus difficile de connaître les intentions d'achat des utilisateurs de Facebook.

Les moteurs de recherche ont pour but de répondre à un besoin de l'internaute. Les campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux, en revanche, vont tenter de faire naître ce besoin. Donc, nous constatons une différence d'approche entre les deux.

De ce fait, le défi sera de déterminer un ciblage ultra précis, afin d'être certain de vous adresser à votre véritable cible. Il ne faut pas oublier le message marketing, qui devra être le plus pertinent possible afin améliorer votre taux de transformation.

Les ciblages standard

Concernant les éléments de ciblage, vous disposez de plusieurs opportunités :

Premièrement, vous pouvez cibler vos fans, cela vous apportera une sécurité concernant le développement de vos campagnes. Ainsi, vous vous garantissez un niveau de rentabilité correct et vous pourrez par la suite en profiter (vous aurez plus de possibilités pour agir). Cependant, en ciblant uniquement votre communauté, vous limiterez inévitablement votre champ d'action.


En deuxième lieu, vous avez accès aux audiences similaires. Elles sont pertinentes car elles substituent et regroupent les profils ressemblant à ceux de vos fans. Par exemple, les profils des audiences similaires sont des personnes qui ont les mêmes centres d'intérêt que vos fans. Les utiliser, c'est une opportunité qualitative pour étendre votre champ d'action et obtenir de nouveaux clients. En revanche, vous devrez vous fier à l'algorithme de Facebook car vous n'aurez pas de grandes précisions sur ces personnes.

audiences-similaires


La troisième possibilité est de cibler d'autres pages Facebook, notamment celles de vos concurrents. Si dans cette optique, vous cherchez aussi des personnes aux mêmes centres d'intérêt que vos fans, il faudra cependant affronter l'appartenance qu'ils ont pour la marque de vos concurrents. Vos investissements devront être évalués car pour transformer cette cible en nouveaux clients, vous devrez vous armer d'un argumentaire solide.


  • Fichiers clients : Vous pouvez importer vos propres bases de données. Facebook pourra retrouver une partie de ces personnes en fonction des éléments que vous avez. Avec les adresses mail, les noms et prénoms, les numéros de téléphone, vous apportez déjà une importante matière à Facebook pour la création d'une nouvelle cible. Si en plus vous possédez des éléments comme le sexe, l'âge ou la localisation géographique, vous disposerez de plus de précision dans l'affinage de vos listes.
  • Trafic sur site : Vous pouvez décider de faire du remarketing avec les différentes listes des visiteurs de votre site. Pour ce faire, vous aurez besoin d'utiliser le Pixel Facebook à insérer dans le code source de toutes les pages de votre site. Par conséquent, vous pourrez segmenter méticuleusement votre trafic pour le rediriger vers des offres plus susceptibles de l'intéresser. 
  • Trafic sur application : Même principe que pour le trafic sur site web, vous aurez la possibilité de faire du remarketing sur les utilisateurs de votre application. Dans ce cas, le Pixel est également obligatoire. 
  • Activité Hors Ligne : De la même manière que pour vos fichiers clients, vous pouvez accéder à certaines informations issues de votre point de vente. Quelques exemples : formulaires, cartes de fidélité, enquêtes de satisfaction ou jeux concours. 
  • Interactions :  Cette liste de personnes ne fait pas forcément partie de vos fans mais elle a déjà montré un intérêt pour vous. Cela s'explique par les interactions: likes, partages, clics, vues de vidéos ou commentaires. Ce sont des indicateurs qui vous laissent entendre le fait qu'il serait intéressant de les cibler.

La clé du succès : les audiences personnalisées

Les audiences personnalisées vous permettront d'effectuer un ciblage très précis. Vous devrez les construire vous-même en sélectionnant les paramètres que vous souhaitez. C'est un mode de ciblage libre et c'est ce qui fait sa plus-value.

Voici comment elles se présentent :

audiences-personnalisées

La construction des audiences personnalisées prendra un peu plus de temps en comparaison avec d'autres méthodes de ciblage. Cependant, cela est justifié par leur efficacité remarquable et l'élargissement considérable de votre champ d'action.

Avec les audiences personnalisées, vous aurez la possibilité de vous adresser à des clients ou prospects déjà enregistrés, c'est-à-dire que plutôt que d'en chercher de nouveaux, vous pourrez les re-cibler. Donc, faire ce qu'on appelle du remarketing.

Comment bien utiliser les audiences personnalisées dans sa stratégie ?

Après la construction de vos audiences, il faut maintenant en tirer profit. De ce fait, avant de  définir le parcours client, il faut d'abord diviser les actions de votre stratégie, pour ensuite mettre en place votre tunnel de conversion selon trois principes importants.

1. La promotion de votre marque ne peut pas passer à la trappe, que vous soyez un nouvel acteur ou déjà reconnu sur votre marché. Il est nécessaire de faire connaître votre marque ou l'entretenir auprès de votre cible. Il est conseillé, pour la rédaction de vos annonces, d'utiliser à bon escient votre charte graphique (logo, slogan, etc.). Vous devez créer des accroches pertinentes afin de capter l'attention, et bien mettre en évidence votre offre. 

2. Il faut tout mettre en oeuvre pour conduire votre cible à interagir avec vos publications sponsorisées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les appels à l'action, cela permettra également l'estimation de vos prospects et, par la suite, la création d'une liste. Dans votre ensemble de publicités, n'hésitez pas à différencier vos formats et vos visuels pour que les plus pertinents en soient dégagés. Cette phase vous permettra de faire un tri pour encore plus affiner vos audiences.

3. In fine, vous êtes arrivé à une segmentation très précise et vos audiences devront être qualitatives avec des intentions d'achat signifiantes. Vous pouvez maintenant investir avec des garanties sur la rentabilité de vos campagnes. N'oubliez pas de travailler votre message marketing qui devra être le plus précis possible face aux personnes que vous ciblez (selon vos listes, plus ou moins génériques que restreintes). Dans ce cas de figure-ci, il est également intéressant de faire des AB Test, quant à votre discours et vos visuels.

Les cartes sont maintenant dans vos mains pour pouvoir optimiser vos campagnes publicitaires sur Facebook. Ainsi, pour devriez générer un bon niveau de rentabilité. Si vous avez essayé et que cela a porté ses fruits, n'hésitez pas à laisser un commentaire avec votre témoignage.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me contacter 😉

A propos de l'auteur Angélique Disma

Chargée de comptes, je suis certifiée agréé Google Adwords. Je suis capable de vous accompagner et d'apporter les solutions nécessaires à tous vos problèmes de visibilité sur internet.

follow me on:

Ils nous font confiance