Shares

Le ciblage large vous veut du bien !

Enfant dans une piscine à balles

S'il y a quelque chose qui fait peur à tous les gestionnaires de comptes AdWords, c'est bien le ciblage des mots clés en requête large !

Il est souvent décrié, d'autant plus que c'est le ciblage par défaut pour tous les mots clés que vous ajoutez à votre compte.

Est-ce que cette mauvaise réputation est justifiée ? Continuez votre lecture pour en savoir plus.

Qu'est-ce que le type de correspondance requête large ?

Selon la documentation Google,  « Avec ce type de correspondance, le système Google AdWords diffuse automatiquement vos annonces pour des variantes pertinentes de vos mots clés, dont les synonymes, les formes au pluriel et au singulier, les termes mal orthographiés, les variantes dérivées d'un même radical (maçon et maçonnerie, par exemple), les recherches associées et d'autres variantes pertinentes »

Exemple :

Si vous sélectionnez le mot clé « chaussure rouge », votre annonce pourra être déclenchée si l’internaute tape « botte en caoutchouc verte » ou encore « chausse-pied ».

>> Le ciblage large fait peur car il entraîne généralement une perte de contrôle sur la diffusion des annonces.

Pourquoi utiliser le ciblage large ?

Le ciblage requête large est à considérer pour aller chercher du volume de diffusion incrémental.

Nous nous sommes parfois retrouvés dans la situation suivante : un CPA dans les limites fixées, un taux d'impression maximal, les différents ciblages géographiques, calendriers de diffusion bien ajustés... et un client satisfait qui souhaite faire croître son compte pour générer encore plus de leads.

Dans ce cas, il faut être prêt à perdre un peu de contrôle afin d'élargir son audience - Mais pas n'importe comment !

Comment bien utiliser le ciblage et obtenir des résultats ? (parfois meilleurs que les autres types de correspondance, oui c'est possible !)

1. Sélectionnez avec précaution vos mots clés

Pour de meilleures performances et un matching plus pertinent avec les termes de recherche des internautes, privilégiez des mots clés longs (minimum trois caractères).

Exemple :

"Plombier chauffagiste à Paris" au lieu de "Plombier".

Aucune documentation ou communication de Google ne vient appuyer cette affirmation mais, selon nos observations, il semblerait que Google préfère lorsqu'on lui donne plus d'informations au niveau du mot clé : le trafic est souvent de meilleure qualité.

2. Utilisez des enchères faibles

Une règle à garder en tête : plus le ciblage est restreint, plus les CPC sont élevés.

Vos mots clés en large ne doivent pas prendre le pas sur vos autres mots clés plus ciblés.

Le trafic généré par ces mots clés sera inévitablement de moins bonne qualité - Pour éviter des CPA trop élevés, nous appliquons généralement des enchères divisées par 4 par rapport aux mots clés dans les autres ciblages.

3. Segmentez

Isolez les mots clés en ciblage large dans leur propre groupe d'annonces ou leur propre campagne.
Cela vous permettra de mieux contrôler leur diffusion et d'analyser plus facilement leurs performances.

4. Abusez des mots clés négatifs

Même si vous vous êtes constitué une grosse liste de mots clés négatifs et que vous avez appliqué tous les conseils listés précédemment, vous risquez d'être surpris par la façon dont Google diffuse vos annonces.
Dans les premiers jours de diffusion, vérifiez quotidiennement votre rapport sur les termes de recherches.

Excluez vos mots clés dans le ciblage le plus large possible pour maximiser vos résultats.

5. Utilisez le RLSA

Si vos marges de manœuvre sont limitées et si vous avez un volume de trafic suffisamment élevé, utilisez le RLSA pour coupler vos mots clés larges à vos listes d'audience.

Avec cette stratégie, nous vous recommandons de multiplier le nombre de mots clés tout en étant moins strict sur le nombre de termes.

Le but ici est d'afficher votre site à tous vos anciens visiteurs qui montreront de nouveau un intérêt pour vos produits et services.

Dans ce cas, vous pouvez aussi vous permettre d'être plus agressif sur les enchères.

Conclusion

N'ayez pas peur du ciblage large ! 
Bien utilisé, il vous permettra d'aller chercher des conversions additionnelles à des CPA souvent très intéressants.

Il faudra aussi garder en tête que Google peut changer la manière dont il interprète certains mots clés. 
Pour conserver de bonnes performances sur le long terme, veillez à surveiller régulièrement vos termes de recherche.

Si vous utilisez le ciblage large d'une autre manière, n'hésitez pas à nous en parler en commentaire 😉

Conseils Exclusifs Google Ads

Recevez tous les jours des conseils pour améliorer les performances de vos campagnes.

A propos de l'auteur Benjamin Turc

Fort d'une expérience dans le web de plus de 8 ans, je suis en mesure de vous conseiller et vous accompagner sur toutes vos problématiques de visibilité sur internet.

follow me on:

Ils nous font confiance